Mon approche

J’utilise principalement le modèle de la thérapie brève, systémique et stratégique, aussi appelée “modèle de Palo Alto” dans mon travail thérapeutique. Cette approche thérapeutique se définit comme étant non normative et non pathologisante. C’est à dire qu’elle vise la résolution des problèmes, non pas en tenant compte d’une norme ou d’un diagnostic, mais en tenant compte des besoins et des ressentis de la personne qui demande de l’aide.

Mon focus se porte sur les comportements, les pensées et les émotions qui alimentent le problème dans la vie de tous les jours. Je ne cherche pas à comprendre les causes (passées) du problème mais je m’intéresse à ce qui fait que le problème persiste.

Dans cette approche, dite relationnelle ou interactionnelle, nous considérons que les problèmes émergent de nos relations (avec nous même, avec les autres, avec le monde). C’est donc en modifiant des processus relationnels que l’on peut agir sur les problèmes.

En tenant compte de la vision du monde et du contexte de vie de la personne, nous mettons en évidence les processus relationnels qui alimentent le problème.  Des pistes concrètes sont proposées pour amener des changements ou retrouver un équilibre. L’objectif est de permettre aux individus de regarder leur difficulté différemment et de développer de nouvelles stratégies pour résoudre ces difficultés.

Je travaille également avec des techniques d’entretien et d’analyse des problèmes issues de ma profession de base, le travail social, notamment dans l’accompagnement de jeunes ou de familles en lien avec des institutions sociales. Installée comme “travailleuse sociale indépendante”, je travaille également sur mandat pour des organisations sociales et respecte le code déontologique du travail social.

Je m’inspire également du travail de thérapeutes comme Milton Erickson, Joyce Mills, Carl Gustav Jung, Irvin Yalom, Augusto Boal, Viktor Frankl, afin de nourrir ma créativité et enrichir ma pratique.

Quelques références et liens: